Home >> Détails - Le monde virtuel

Calendrier

Courriel Imprimer

Prochaine activité

Des le 31.03.2011 au 30.04.2011
Le monde virtuel 
 

Description

Exposition sur le thème du monde virtuel

La galerie sera investie sous forme d’installation en accueillant les travaux de Stéphanie Giorgis et de Tanja Lehmann. Entre écran et questionnement l’exposition invite les visiteurs à se questionner sur les nouvelles communications, la frontière entre le réel et l’imaginaire, les interfaces...

Jeudi 31 mars


Vernissage / Accueil à 18h30

Débat discussion à 19h30

Stéphanie Giorgis (Vaud), jeune artiste diplomée de la Haute Ecole d’Art et de Design de Genève, elle poursuit ses étude en classe Master à l’Ecole Cantonale d’Art du Valais. Elle a participé à plusieurs expositions dans le canton du Valais et de Vaud, à Genève et en Roumanie. En 2009, elle a notamment proposé l’exposition SPAM à Sierre, où elle tenait le rôle d’artiste et de curatrice. L’année passée, elle a collaboré avec le MEG Conches de Genève en y exposant plusieurs projets en lien avec la Villa Sovietica et a également été invitée à Too early, too late : Activating the present now, événement parallèle à la quatrième édition de la Biennale de Bucarest (BB4). Certaines de ses œuvres permettent une réflexion sur la communication entre ce que l’on pense, ce que l’on dit... Le spectateur peut à loisir user de la mise en place des travaux de l’artiste et interpréter ce qui le touche dans ces « miroirs » conceptuels. Tanja Lehmann (Valais), physicienne de formation, enseignante, elle s’épanoui dans la création de mondes imaginaires à l’aide de son ordinateur. Après une exposition de fractales, objets mathématiques en deux dimensions, au Cavo Faro à Monthey en 2001, elle s’est appliquée à la réalisation d’images de synthèse. Elle participe en 2010 à la création d’un film sur l’évolution de la nature pour les 150 prochaines années dans les alentours de Sion. On peut retrouver, durant le mois de février, ces œuvres au Garène à Monthey où l’artiste emmène le spectateur dans de lointains horizons imaginaires. Entre modélisation, art fractal, 3d, animation elle ballade son public dans un univers aussi complexe que féerique.


Les deux artistes ouvriront également le débat le jour du vernissage afin de faire partager au public leurs travaux, questionner sur l’utilisation bénéfique de l’outil ordinateur avec un bref aperçu de l’histoire de la 3D. Il sera également possible de porter la réflexion sur la communication à travers les interfaces.
NO IMAGE

Horaire


Jeudi: 00.00 h