Home >> Détails - Samuele, chanteuse québécoise

Calendrier

Courriel Imprimer

Prochaine activité

Des le 15.09.2017 au 15.09.2017
Samuele, chanteuse québécoise 
 

Description

Entrées au chapeau -

Multi instrumentiste à la plume bien aiguisée, Samuele dépose une poésie intime et engagée sur un folk-rock à forte ascendance blues. À l’aise sur les planches comme plante au soleil, elle se produit sur les scènes des bars underground de Montréal avant d’avoir l’âge légal d’y entrer. Seule à la guitare, en duo (avec Alex Pépin à la contrebasse) ou full-band ou, austérité oblige, en femme-orchestre, Samuele livre un spectacle désarmant d’honnêteté où se mélangent chansons et spoken word.

Le 26 août 2016, lorsqu’elle a appris qu’elle remportait la grande finale du Festival international de la chanson de Granby, Samuele était sous le choc. « Sur le coup, je ne comprenais pas vraiment ce qui se passait, a-t-elle déclaré lors d’une entrevue accordée au Journal. C’est lorsque j’ai vu des gens que j’aime être fiers et contents que ç’a déteint sur moi. ».

« Je n’avais pas tant envie que ça de faire Granby, au départ, a raconté la musicienne de 30 ans. Ce qui est arrivé, c’est que j’ai réalisé que c’était peut-être ma dernière chance de l’essayer. C’est quand même le plus gros concours du genre. En plus, j’avais envie de rencontrer d’autres créateurs de chansons. En même temps, comme j’étais en pleine création d’album et que les labels ne se pitchaient pas, je me suis dit que d’aller à Granby et de me faire remarquer là-bas, ça pourrait peut-être être bon pour m’aider à sortir mon disque.»

L’artiste, qui a lancé un premier album digital après son passage aux Francouvertes, en avril 2015 (on peut l’écouter à l’adresse samuele.bandcamp.com), explique qu’une partie du grand prix remporté à Granby lui permettra de s’acquitter des frais liés à la production de ce projet.

« J’avais fait ça avec peu ou pas de moyens, c’est pour cette raison qu’il n’y avait pas de version physique de l’album, a expliqué celle qui vient de récolter plus de 44 000 $ en prix, ainsi que des tournées de spectacles. Je l’ai présenté aux Francouvertes avec peu d’espoir, mais finalement, c’est là que j’ai réalisé qu’il y avait un potentiel commercial à tout cela et que je pourrais en faire un métier. »

Cette amoureuse de la scène, qui donne dans le folk rock, le blues et le spoken word, a consacré son temps pour l’enregistrement de son premier «véritable» album qui s’appelle Les filles sages vont au paradis, les autres vont où elles veulent.

« Je sais que ça sonne un peu bizarre, mais je savais que ce projet devait se faire et que j’allais finir par trouver un moyen de le financer, a raconté celle qui a pu amorcer sa création grâce à une aide financière de Musicaction. D’avoir remporté Granby, ça va me faciliter la vie. J’élève mon garçon de 9 ans toute seule. J’ai des responsabilités (...) Je me suis toujours débrouillée avec pas grand-chose, mais d’avoir eu ces bourses, c’est un immense soulagement. Maintenant, je peux faire juste ce que j’aime. »

Clip

Samuele, chanteuse québécoise

Horaire


Vendredi: 18.00 h